fbpx
  • octobre

    6

    2021
  • 620
  • 0
Guillaume : « Je cherchais une entreprise avec un esprit de famille. Ici, je l’ai trouvée. » 

Guillaume : « Je cherchais une entreprise avec un esprit de famille. Ici, je l’ai trouvée. » 

« Je cherchais une entreprise avec un esprit de famille. Ici, je l’ai trouvée. » 

 Guillaume, 27 ans, menuisier fraîchement arrivé à l’automne 2020, revient sur son parcours et son métier passion dans la société.

« La moitié de ma famille travaillait dans le bois et le bâtiment, c’est tout naturellement que je me suis dirigé dans cette branche. Grand fan de bateau, j’avais plutôt choisi de faire de la charpente marine, mais une fois dans le traditionnel, j’y suis resté. » Et c’est à Nantes, dans sa ville d’origine, qu’il va faire son apprentissage à 16 ans, avant d’entrer dans le monde actif, après 5 ans de spécialisation. On lui propose un poste varié et intéressant, il a tout à apprendre, il fonce et se forge jusqu’à 26 ans, quand la bougeotte lui prend.

Parce que Guillaume est un peu baroudeur. Il aime les randonnées, les balades en forêt et voguer au grand air. Et dès qu’il en a l’occasion, il s’évade le temps d’un week-end pour crapahuter vers ses envies d’ailleurs. « Je suis beaucoup parti en vacances en vadrouille. J’adore les paysages montagneux et je me suis toujours dit que j’irai y habiter un jour. Et puis Annecy est une très belle ville, il y a des pays limitrophes à découvrir en van aménagé partout autour, j’ai donc décidé de traverser la France pour m’y installer. » Et c’est chose faite depuis un an. Expérience pliée dans ses bagages, il est prêt à voir du pays quand il débarque ici, désireux de trouver une place à la hauteur de ses attentes, peu nombreuses, mais capitales.

« Je cherchais un poste qui soit diversifié et attractif, qui valide mes compétences et me fasse évoluer davantage, mais surtout, je sortais d’une petite entreprise de 4 personnes, il était essentiel pour moi de retrouver cet esprit de famille. » Et dans l’Entreprise Cartier, il est plutôt bien tombé. « Même si on est une vingtaine et que c’est un peu différent, on est tous en rapport les uns les autres, patron, chefs ou charpentiers, la cohésion est très présente et c’est aussi ce qui me plait. Et côté travail, on utilise non seulement le bois, mais aussi l’aluminium ou le pvc, on remplace des fenêtres, on rénove des portes et des escaliers, on crée des garde-corps, des mezzanines, sans conteste, la polyvalence est au rendez-vous, et c’est très bien. Un an après je n’ai vraiment aucun regret, bien au contraire, et pour ses 100 ans, je souhaite à l’Entreprise Cartier une belle et prospère longévité au travers des générations futures, pourvu que ça dure ! »

© Copyright 2016 - réalisation FX Com'unik